• Accueil
  • Fondation
  • Comment créer votre fondation à titre posthume ?
  • Comment créer votre fondation à titre posthume ?

    PUBLIÉ LE 02/09/2018 à 17H55 par Frédéric Bérard, Expert conseil en philanthropie à la Fondation de France

    Voici les principales étapes à suivre pour savoir comment créer une fondation abritée qui vous permettra de pérenniser le sens de votre vie.

     

    Choisir le domaine d’action de votre Fondation

    Créer une fondation nécessite avant tout de savoir dans quel domaine vous souhaitez agir. En abritant votre fondation à la Fondation de France par exemple, vous avez la possibilité de la mettre au service de la cause de votre choix : recherche scientifique et médicale, aide à l’enfance en difficulté, accompagnement des personnes âgées, protection de l’environnement, promotion de l’art et de la culture, soutien aux personnes handicapées, solidarité internationale, etc.

    Une fondation pour l’enfance maltraitée et les personnes âgées sans déshériter sa famille

    Veuve et sans enfant, Simone P. souhaitait léguer son patrimoine en partie à l’enfance maltraitée et aux personnes âgées, et en partie à ses frères et à leurs enfants. Un souhait réalisé grâce à son notaire et à la Fondation de France. Ayant déjà travaillé avec la Fondation de France, le notaire de Simone P. a tout naturellement pensé à nous lorsqu’elle lui a fait part de sa volonté de mener à bien un projet de générosité sans déshériter sa famille.
    Grâce à notre savoir-faire et à celui de son notaire, les volontés de Simone P. ont été réalisées à la lettre : ses héritiers n’ont pas été lésés, et sa fondation, créée il y a quelques années sous l’égide de la Fondation de France, contribue depuis à nos actions en faveur de l’enfance maltraitée et des personnes âgées.

     

    Déterminez la dotation financière de votre fondation

    Dans le cas d’une fondation abritée, c’est la fondation abritante qui fixe l’apport initial minimum. Celui-ci est ainsi fixé à 200 000 € sur cinq ans par la Fondation de France. Une somme qui peut être réunie, par exemple, par la vente d’un bien immobilier. Du vivant du fondateur, cette somme peut aussi être apportée par une donation échelonnée de 40 000 € par an pendant cinq années. Une fois le montant que vous souhaitez allouer à votre fondation déterminé, vous pourrez choisir entre deux modes de fonctionnement, la fondation à dotation pérenne ou la fondation à dotation consomptible.

     

    Contactez la fondation abritante

    Votre projet de fondation abritée doit impérativement être compatible avec l’objet de la fondation abritante. À cet égard, la Fondation de France vous offre un choix inégalé de causes à soutenir. Nos experts accompagnent depuis près de 50 ans les fondateurs et les testateurs dans la formalisation de leurs volontés afin d’en garantir le respect. Plus de 150 fondations à titre posthume ont déjà été abritées par la Fondation de France. Cette expertise vous apporte la sécurité et la sérénité nécessaires pour mener à bien votre projet. À chaque étape de votre réflexion, nos équipes sont à vos côtés pour vous guider et vous accompagner aux mieux de vos intérêts, en toute confidentialité.
    Frédéric Bérard notre expert conseil en philanthropie à la Fondation de France nous rappelle aussi qu’il est préférable de contacter la fondation abritante pour lui expliquer votre projet de votre vivant. Vous pourrez ainsi le préciser avec elle et être assuré que les actions qui seront conduites refléteront parfaitement votre intention

    Ces dossiers peuvent aussi vous intéresser

    Haut
    de la page