• Accueil
  • Témoignages
  • Une transmission généreuse au profit de la recherche contre le diabète
  • Une transmission généreuse au profit de la recherche contre le diabète

    PUBLIÉ LE 09/01/2020 à 12H38

    Dans son testament, Madame Gilberte Paris épouse Tacussel avait désigné des personnes de sa famille comme légataires universels. Elle avait exprimé son souhait qu’une part de son patrimoine soit affectée à la lutte contre le diabète. L’ensemble des légataires a désigné la Fondation de France comme bénéficiaire d’une part du legs affecté par Madame Tacussel à la recherche contre le diabète.
    La Fondation Jacques Tacussel, nom de son défunt mari, a été créée en 2013 sous l’égide de la Fondation de France. La mise en œuvre de cette fondation a été confiée à un comité exécutif constitué de personnes qu’elle avait elle-même désignées, et de spécialistes du diabète sélectionnés par notre comité scientifique. Conformément à ce projet philanthropique posthume, la Fondation Jacques Tacussel se consacre depuis à la lutte contre le diabète, maladie aujourd’hui incurable. Elle contribue à faire progresser la recherche sur le diabète et les pathologies associées, ainsi qu’à l’amélioration de la qualité de vie des malades, en soutenant les travaux de chercheurs et de doctorants dans ce domaine.

    Ces dossiers peuvent aussi vous intéresser

    Haut
    de la page